Accueil Médias Communiqués de presse Banques alimentaires Canada salue l’investissement important du gouvernement fédéral en faveur des b

À ne pas manquez!

Faits saillants

apple

40 %

des aliments distribués par les banques alimentaires canadiennes sont des denrées fraîches (lait, œufs, fruits et légumes frais ou congelés, pain, etc.)

Banques alimentaires Canada salue l’investissement important du gouvernement fédéral en faveur des b

TORONTO (Ontario), le 3 avril 2020 – L’annonce faite aujourd’hui par le gouvernement fédéral est accueillie avec un grand soulagement par Banques alimentaires Canada et par plus de 3 000 banques alimentaires et organismes communautaires qui collaborent pour servir les personnes les plus vulnérables. L’investissement de 100 millions de dollars, dont 50 millions seront versés à Banques alimentaires Canada, améliorera l’accès à la nourriture pour les Canadiens touchés par les répercussions sociales, économiques et sanitaires de la pandémie de COVID-19 à court terme.
 
« Nous sommes très reconnaissants de cet investissement du gouvernement fédéral », déclare Chris Hatch, chef de la direction de Banques alimentaires Canada. « Nous adressons nos sincères remerciements au nom de tous les Canadiens qui souffrent d’insécurité alimentaire, en particulier en ces temps incertains, où les besoins risquent d’atteindre des niveaux jamais vus. » 
 
Banques alimentaires Canada collabore régulièrement avec le gouvernement pour l’informer de la réalité des banques alimentaires en première ligne et étudier les moyens de soutenir les personnes vulnérables qui font face à d’énormes difficultés, particulièrement dans le contexte de plus en plus préoccupant de la pandémie de COVID-19. Étant donné les répercussions économiques probables à long terme de la COVID-19, un soutien supplémentaire de tous les paliers gouvernementaux sera sans aucun doute nécessaire.
 
Les banques alimentaires des quatre coins du pays ont été sévèrement touchées par la COVID-19. Elles doivent répondre à une demande accrue de soutien et leur capacité opérationnelle est mise à rude épreuve. Plusieurs ont vu leurs efforts de récupération alimentaire et le nombre de volontaires réduire de manière considérable. Toutefois, elles travaillent sans relâche au service de ceux qui dépendent de leurs services pour se sentir en sécurité et en santé.
 
Chris Hatch poursuit : « Compte tenu de la demande croissante, il est plus que jamais important de veiller à ce que les personnes les plus vulnérables au Canada ne soient pas laissées pour compte. Nous devons prendre soin de nos voisins démunis. » 
 
Selon le Bilan-Faim 2019, un rapport annuel publié par Banques alimentaires Canada qui analyse les données de milliers de banques alimentaires au Canada, les Canadiens effectuaient déjà plus d’un million de visites dans les banques alimentaires chaque mois avant la crise de la COVID-19. Nous savons que la hausse des fermetures d’entreprises, des mises à pied et des demandes d’assurance-emploi aura une incidence sur les banques alimentaires. Pour mettre les choses en perspective, pendant la Grande récession de 2008, les banques alimentaires du Canada avaient indiqué une augmentation mensuelle de 200 000 clients, ce qui représentait une hausse de 28 % à l’époque. Nous prévoyons une augmentation encore plus importante des besoins en raison de la crise du coronavirus.
 
Ce financement permettra aux banques alimentaires de continuer à acheter des aliments et d’autres produits de première nécessité, mais également de trouver de nouvelles façons de rejoindre les personnes dans le besoin, afin que nous puissions continuer à servir ceux qui vivent dans l’insécurité alimentaire tout en relevant les défis sanitaires associés à la COVID-19.

À propos de Banques alimentaires Canada

Banques alimentaires Canada fait preuve de leadership à l’échelle nationale pour soulager la faim aujourd’hui et prévenir la faim demain, en collaboration avec le réseau des banques alimentaires partout au pays. Depuis 40 ans, les banques alimentaires aident les Canadiens vivant dans l’insécurité alimentaire. Selon les données du Bilan-Faim, plus de 3 000 banques alimentaires et organismes communautaires joignent leurs efforts pour servir les personnes les plus vulnérables. L’an dernier, ils ont reçu plus de 1,1 million de visites par mois. Dans la dernière décennie, le réseau a reçu et distribué plus de 635 millions de kilos de denrées alimentaires. De plus, Banques alimentaires Canada a versé près de 70 millions de dollars pour maximiser les retombées collectives et la capacité locale des banques alimentaires tout en militant afin de réduire la nécessité d’y recourir. Notre vision est claire : nous voulons créer un Canada où personne ne souffre de la faim. Pour en savoir plus, visitez le site www.banquesalimentairescanada.ca.

Pour les demandes d’entrevue ou pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec :
Sarah Soteroff
[email protected] | 416.838.0077

À ne pas manquez!

Faits saillants

apple

40 %

des aliments distribués par les banques alimentaires canadiennes sont des denrées fraîches (lait, œufs, fruits et légumes frais ou congelés, pain, etc.)