Accueil Lisez notre blog Mars 2020 Coup de projecteur – Alex Boyd, Greener Village

Coup de projecteur – Alex Boyd, Greener Village

Coup de projecteur – Alex Boyd, Greener Village
Nous souhaitons toujours en apprendre davantage sur les personnes qui travaillent dans les banques alimentaires du Canada! Ce mois-ci, nous braquons les projecteurs sur Alex Boyd de Greener Village à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.
 

Quel est votre rôle dans le réseau des banques alimentaires?
Je suis le directeur général de Greener Village, une banque alimentaire assez importante (pour la côte Est) qui offre des programmes d’apprentissage et de production alimentaire diversifiés, ainsi que bien d’autres programmes visant à assurer des services complets. Pour ce faire, nous mettons sur pied des cours dans notre cuisine d’apprentissage de classe 4, offrons une occasion de cultiver un jardin communautaire de 58 parcelles, distribuons des fruits et légumes frais provenant de nos trois serres et issus d’une culture responsable, et aménageons une friperie pour les clients et les membres de la communauté.
 
Décrivez votre journée de travail typique en un mot.
Gratifiante.
 
Qu’est-ce qui vous a motivé à travailler dans les banques alimentaires?
J’y ai fait du bénévolat pendant mes études universitaires. J’aimais beaucoup aider les autres et faire bouger les choses. J’ai été bénévole pendant dix ans avant de commencer à travailler à temps plein.
 
Quelle est votre plus grande réalisation dans votre poste actuel?
Je dirais le simple fait de nourrir les gens. Sans vouloir tomber dans le cliché, il n’y a rien de mieux que de pouvoir aider les gens à se procurer la nourriture nécessaire pour subvenir aux besoins de leur famille.
 
Quel est le plus grand défi que vous devez surmonter dans votre poste actuel?
Alors que nous poursuivons nos initiatives d’apprentissage à Greener Village, nous évaluons constamment nos programmes afin d’innover. Bien que nous nous efforcions d’atteindre nos objectifs, le plus grand défi est d’inviter la collectivité à nous suivre dans notre parcours afin qu’elle soit consciente des différents types de soutien que nous offrons.
 
Si vous pouviez faire un seul vœu pour régler le problème de la faim au Canada, quel serait-il?
Je souhaite que les gens sachent qu’ils doivent faire de leur mieux avec les ressources alimentaires dont ils disposent. S’ils étaient mieux informés, ils pourraient utiliser différents aliments à meilleur escient et même en cultiver certains.
 
Quel talent aimeriez-vous le plus avoir?
J’aimerais être un meilleur orateur. Dans le cadre de mes fonctions, je suis appelé à parler en public, mais je ne suis jamais vraiment à l’aise. Pour certaines personnes, cette faculté leur vient aussi naturellement que le fait de respirer. J’aurais aimé que ce soit le cas pour moi aussi.
 
Si vous pouviez remonter le temps et vous donner un conseil à vous-même, quel serait-il?
Développez votre conscience émotionnelle. Ne laissez pas la société vous définir comme un dur à cuire!
 
Qui sont vos héros fictifs ou réels?
Mes parents, qui ont tant sacrifié pour me permettre d’apprendre; ma femme, qui me soutient inconditionnellement; et mes enfants, qui arrivent toujours à me faire sourire.
 
Quelle est votre conception du bonheur?
Le bonheur se fait sentir lorsqu’on est aimé par ceux qui nous connaissent dans les moindres recoins de notre être. Pour cela, il faut être vulnérable, mais ça vaut le coup!
 
Quelle est votre devise?
Faites preuve de compassion. La prudence vous protège, mais la compassion protège tout le monde!
 
Apprenez-nous un fait inusité à votre sujet.
Je m’entraîne sur du Mozart.
 
Quelle chanson vous représente le mieux?
Your Love is Extravagant de Casting Crowns.
 
Vous connaissez une banque alimentaire ou un acteur du milieu que nous pourrions mettre en vedette dans le prochain Coup de projecteur? Communiquez avec nous à l’adresse [email protected].