Accueil Lisez notre blog Septembre 2017 Comment vous pouvez jouer un rôle dans la Semaine de sensibilisation à la faim

Comment vous pouvez jouer un rôle dans la Semaine de sensibilisation à la faim

Comment vous pouvez jouer un rôle dans la Semaine de sensibilisation à la faim
Billet d’invité(e) par Lenetta Parry, directrice générale, The Central Okanagan Food Bank


 
Mon père avait un ami riche qui avait bien réussi sa vie. Il s’appelait Bob. Bob n’était pas capable de comprendre pourquoi certaines personnes devaient recourir à une banque alimentaire pour se nourrir.

Par conséquent, il ne voyait pas l’utilité de donner  « son argent qu’il gagnait à travailler si fort »…, jusqu’à ce qu’il rencontre la femme de sa vie : Sally, mère de famille célibataire, qui avait deux emplois à temps partiel et devait parfois aller chercher de la nourriture à la banque alimentaire parce qu’elle avait du mal à mettre du pain sur la table. Bob et Sally ont fini par se marier, ont créé une famille reconstituée et maintenant, Bob comprend l’importance d’aider les autres en faisant des dons à la banque alimentaire de sa région.

Pourquoi est-ce que je vous raconte tout cela?

Parce que nous pouvons tous nous imaginer la peine qu’éprouvent les nouveaux parents dont l’enfant a besoin de soins urgents à l’hôpital. Nous connaissons aussi des gens qui souffrent de maladies mentales ou d’autres types de maladies. C’est facile de décider de faire un don à des causes comme celles-ci ou à des causes comme le cancer, les maladies du cœur et le diabète, parce que nous aimerions bien éliminer ces graves maladies un de ces jours.

Mais la faim, c’est différent.

Pour la personne qui n'a jamais recouru aux services d’une banque alimentaire, qui n’a jamais passé près d’y recourir ou, comme dans le cas de Bob, n’a jamais connu des gens qui se sont adressés à une banque alimentaire, il peut être difficile de comprendre la faim et l’insécurité alimentaire. Et pourtant, au Canada plus de 860 000 Canadiens par mois doivent faire affaire avec une banque alimentaire… il pourrait s’agir du travailleur de soutien qui rend visite à votre mère chez elle, de la camarade de classe de votre enfant ou de votre livreur de journal. D’un bout à l’autre du pays, l’enjeu de la faim est plus près de nous qu’on le pense.

C’est pourquoi du 18 au 22 septembre 2017, les banques alimentaires des quatre coins du pays uniront leurs forces dans le cadre de la Semaine de sensibilisation à la faim, semaine visant à sensibiliser les gens à l'enjeu de la faim au Canada et au rôle important que jouent les banques alimentaires pour aider les gens à surmonter la faim.

Tout le monde peut aider!

En tant que banque alimentaire, nous participons à cette campagne (même si nous faisons seulement une ou deux activités) pour nous donner une voix plus forte et collective. Les banques alimentaires ont une envergure régionale, mais l’enjeu de la faim est d’envergure nationale, et nous pouvons tous jouer un rôle pour faire passer le message et faire en sorte que les gens ne l’oublient pas. Cette approche unie aide les organisations de banques alimentaires d’un bout à l’autre du pays.

En tant que membre de la communauté, nous vous incitons fortement à jouer un rôle et à partager le message avec vos amis et les membres de votre famille.

En tant que donateur, cette semaine, et dès que vous le pouvez, nous vous prions de considérer de faire un don de nourriture, d’argent ou de temps à la banque alimentaire de votre région. Et si l’histoire de Bob touche une de vos cordes sensibles, je vous incite à passer du temps à votre banque alimentaire et à rencontrer une voisine comme Sally et ses enfants.

Ensemble, nous POUVONS soulager la faim au Canada.

À ne pas manquez!

Faits saillants

tin can

62 %

des denrées distribuées par les banques alimentaires ne sont pas périssables (par exemple:de la sauce pour pâtes alimentaires, des céréales, du riz, du jus de longue conservation ainsi que des soupes, des fruits et des légumes en conserve)